Vous êtes ici

Système Solaire et Systèmes Planétaires

L'activité de l'équipe est orientée selon trois axes principaux : étude des processus d'évolution des corps planétaires du Système Solaire, étude des exoplanètes, et étude des conditions initiales du Système solaire. Plus spécifiquement, il s'agit d'étudier :

 

- les processus d'évolution par observation des corps différenciés (planètes terrestres et géantes, satellites). Ces activités se font grâce à des moyens spatiaux qui permettent des observations depuis des plateformes orbitales ou in situ;

- les planètes extra-solaires par une approche théorique mais également observationnelle à travers les missions COROT, PLATO et ARIEL;

- les conditions initiales de la formation du Système Solaire à travers l'étude de la matière primitive : grains cométaires, météorites, observations des corps primitifs et du milieu interplanétaire.

 

Notre démarche consiste à coupler l'observation, réalisée essentiellement par des moyens spatiaux, le dépouillement de données observationnelles, la modélisation et la simulation de laboratoire. Cette volonté de contribuer aux différentes étapes de la recherche s'appuie avant tout sur une participation directe à la réalisation d'instruments embarqués, avec le souci constant d'associer défis scientifiques et technologiques.

S'abonner à Syndiquer

Dernières news

Il y a 1 semaine 15 heures

Les premières analyses des échantillons prélevés sur l'astéroïde primitif Ryugu, auxquelles contribue l'instrument MicrOmega développé à l'IAS, ont permis une première caractérisation des propriétés physico-chimiques des grains.

Il y a 3 mois 4 semaines

La tête optique (OH) de l’instrument MAJIS (Moons and Jupiter Imaging Spectrometer) qui a été livrée mi-août à l’IAS a été étalonnée à la station d’étalonnage de l’IAS. Cette étape majeure de la vie d’un instrument spatial a permis d’évaluer les performances de l’instrument dans des conditions très proches de celles qu’il rencontrera dans l’espace et de faire les derniers réglages de son pilotage avec son électronique de rechange (le boitier électronique de vol étant déjà livré).

Il y a 5 mois 3 semaines

Le projet MAJIS a franchi une étape importante en livrant l'électronique principale (ME) à Airbus pour son intégration au cœur du satellite afin d'être protégé au mieux des radiations de Jupiter. Ce boitier permet de piloter l'instrument, de compresser et de formater les données de science et auxiliaires grâce au logiciel de bord développé par l'IAS en partenariat avec le CNES.

Il y a 6 mois 1 semaine

L'équipe Astrochimie et Origines de l'IAS, en collaboration avec la ligne SMIS du synchrotron SOLEIL, démarre l’analyse de plusieurs grains micrométriques de l'astéroïde Ryugu, notamment par micro-tomographie infrarouge à transformée de Fourier.

Pages